Glycine_max_soy_isoflavones L’évaluation du facteur risque-bénéfice des préparations d'isoflavone pour les femmes ménopausées est actuellement à l'étude. L'hétérogénéité dans la conception et les résultats des études cliniques publiées ont été notés. Nous avons identifié et avons analysé huit études cliniques à double aveugle contre placebo sur une durée minimum de 12 semaines, dans lesquelles étaient noté la fréquence quotidienne des bouffées de chaleur et leur déviation standard avant et après l’étude. Les données ont été soumises à une méta-analyse. La différence entre verum et les groupes placebo a été contatée statistiquement significative (p <0.0001), et les résultats globaux (medium et interval de confiance 95%) ont clairement favorisé le verum.

Du coté risque l'extrapolation d’observations faites dans des modèles ciblant purement sur les d’effets de récepteur estrogène alpha doit être douté, comme les résultats ne reflètent pas suffisamment la situation dans le corps humain. De même, les quelques résultats cliniques qui peuvent être interprétés comme des indications d’un risque potentiel de carcinogénicité sont contraires à la large expérience des épreuves toxicologiques et de sécurité clinique. La sûreté de préparations d'isoflavones a été confirmée dans des tests cliniques avec les doses quotidiennes jusqu'à 900mg d'isoflavones portants sur une durée jusqu’à trois ans.

En conclusion, les femmes avec des symptômes vaso-moteurs ménopausiques peuvent profiter de cet apport, avec des préparations de soja uniques ou en combinaison avec des hormones.

Télécharger: Poster: 8ème Symposium International sur le rôle du soja dans la promotion de la santé et la prévention et le traîtement de maladies chroniques, Tokyo (Japon), 9.-12. Novembre 2008